Darwin 2.0

Ça c’est l’épisode où sur un coup de tête je décide de partir en Finlande, ce qui me permet de réfléchir au fait que le cerveau est une machine merveilleuse bourrée de qualités. Puis je regrette amèrement ma décision de partir en Finlande.

Merci à Marc Delachaux, Olivier Porchet (Studio cinéma EPFL)

Article précédent Article suivant